Récit n°32 – Entre luges et châteaux

Nous sommes arrivés en Alsace… Sous la neige.

« Soyez prudents. » La maman de notre hôte s’inquiète de nous voir repartir alors que cette nuit, la neige est tombée sur Belfort. Un joli manteau blanc recouvre partiellement notre voiture. Nous sommes dimanche. Le programme du jour pour les enfants du coin. Luge.

Belfort. Ferrette. Leymen. Trois communes différentes mais une constante. Des adeptes de la glisse en plein champ. L’autre point commun ? Les châteaux. Si dans la cité du Lion (surnom de la ville de Belfort), le château a pris des allures de forteresse, construite par Vauban, encore lui, ceux de Ferrette et Leymen font plus figure de vestiges.

Le lion, symbole de Belfort depuis le 19e siècle. Julien Vaurillon.

En prison par amour

Des vestiges riches en histoires. L’une d’elles retient mon attention. Bernard Duvergier né en 1737. Prisonnier du château du Landskron, à la lisière de la Suisse. Le méfait de ce dernier ? Une liaison amoureuse avec une jeune femme qui déplut à un ministre. Quelle époque.

Des histoires qui colorent ces lieux anciens. Des couleurs qui ne nous ont pas quittés du trajet. Oubliées les 50 nuances de gris de Besançon, place aux maisons alsaciennes au peps surprenant. Jaune, vert, bleu, rose ou encore rouge. Le seul blanc reste celui qui a envahi les arbres et les champs.

@jvaurillon

Un avis sur « Récit n°32 – Entre luges et châteaux »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :