Récit n°56 – Paris outragée

L’effervescente ville lumière est depuis quelques mois comme à l’arrêt, à cause du coronavirus.

Il y a bien de délicieuses sandwicheries, comme Le Bon, le Beurre et le Truand et son fameux Parisien. Il y a bien encore ses parcs au calme troublant. Ou ses monuments dorés scintillants. Tout est là, encore, dans la capitale. Tout, ou presque.

Les paroles de De Gaulle me reviennent alors à l’esprit. Les bars, les restaurants et tous les autres lieux de divertissements sont pour la plupart complètement fermés. Paris est comme outragée, brisée, martyrisée dans ce qu’elle représente habituellement de la façon la plus flamboyante… La liberté.

À l’intérieur de Maison sauvage ou du café de Flore, des chaises en osier empilées. Derrière les vitres des Deux Magots, les nounours géants qui servaient à garder ses distances prennent la poussière. Chez Roger, la grenouille se languit de retrouver ses clients et ses jeudis soirs placés sous le signe de la musique française.

Résistance avant la vraie délivrance

Alors qu’un nuage noir guette mais qu’une éclaircie demeure dans le ciel parisien, Saint-Germain-des-Près semble quelque peu inanimé. Quand soudain nous bifurquons Rue de Buci, interpellés par une sorte de foule. Certains profitent d’une bière, debout, toute distance gardée. Certains appelleront ça de la résistance.

Une intrigante foule rue de Buci. Julien Vaurillon.

Ma résistance se passe dans les mots. Tremblotants face aux maux de tous ces artisans de la joie de vivre le regard crispé vers l’horizon. Alors il me revient encore les paroles du général. Placardées dans tous les parcs… « Rien n’est perdu. »

Non, vous ne perdrez jamais l’attachement des Français. De Jeff, à son resto qu’il fréquente en temps normal deux fois par semaine. De ces jeunes et moins jeunes habitués de vos terrasses. La liberté reviendra, à Paris comme ailleurs.

@jvaurillon

Un avis sur « Récit n°56 – Paris outragée »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :