Les bonnes frites Samer !

Qui dit ch’tis, dit frites. Direction Les Maqueux d’frites, troisième meilleure friterie de France en 2020.

Pardonnez mon exclamation singulière. Mais avouez. Avoir une des meilleures friteries de France dans la commune de Samer (qui se prononce d’ailleurs sans le « r »), c’était tentant. Derrière Les Maqueux d’frites, un couple généreux. Sylvia Colas, raconte.

« Il y a 8 ans quand j’étais en congé maternité, j’ai eu envie de revenir dans la vente. » Sylvia quitte alors son secteur d’assistante maternelle pour ouvrir… Une friterie. Son conjoint Stéphane, l’accompagne dans la « folle aventure. »

Pourquoi Les Maqueux d’frites ?

« On a adopté le surnom donné aux habitants de Samer », indique Sylvia. Les Maqueux d’biques (mangeurs de biches) sont donc devenus Les Maqueux d’frites. Ce surnom tient son origine d’une légende locale, datant du XIIIe siècle, qui raconte qu’une année, le 3 mai, une biche et son faon sortirent de la forêt avoisinante, et allèrent jusqu’à la porte de l’abbaye.

Les deux « biques » rejoignirent la procession conduite par les gens du village, y prirent place et la suivirent. De tous les côtés, accoururent des gens des villages alentour pour admirer le prodige. Quand la procession prit fin, la biche alla attendre à la porte de l’église, tandis que son faon regagna la forêt. Cette biche fut ensuite soignée, nourrie et engraissée par les gens du village pendant un certain temps pour enfin être mise à mort, et donnée à manger aux pauvres et nécessiteux. 

L’année suivante, le même jour, une biche revint suivre la procession, accompagnée d’un nouveau faon. Ceci se répéta tous les ans pendant plusieurs siècles. Jusqu’à une année où, ni biche, ni faon, ne regagnèrent la forêt, car ils furent tous deux mangés. Cela mis fin au miracle, qui ne se reproduisit plus jamais à compter de ce jour.

Des frites au gras de boeuf

« On les fait chauffer deux fois et on est au gras de boeuf. Beaucoup de friteries sont à l’huile. On les cuit à 140° une première fois avant de leur faire un deuxième bain pour finir de les cuire. » Sylvia parle des frites, de ses frites. Celles du Nord. « Ici sur le plan de travail de la baraque, il y a du sel et du vinaigre. »

Pour accompagner ces généreuses portions de bâtonnets jaunes venus tout droit d’un agriculteur du coin, on retrouve les sandwichs classiques d’une baraque. « Américain, burger, fricadelle. Il y a aussi nos spécialités. » Le Maqueux ch’tis, avec du maroilles. Le Maqueux de Savoie avec du fromage à raclette mais aussi le spécial Rico. « Celui là c’est notre bébé. Il est là depuis le début. C’est en hommage à mon frère », explique Sylvia.

Salade, tomates, oignons, mais surtout deux steaks, un oeuf et… Du bacon. Le spécial Rico est costaux « et il existe en Rico max, avec trois steaks. » Ce qui obligatoirement prend du temps. « Surtout quand vous avez un groupe de travailleurs qui arrive et qu’ils en prennent chacun un », indique Sylvia. « On essaye alors de passer le temps, de discuter. » De façon générale, le couple aime échanger, dès qu’il le peut, avec sa clientèle.

Troisième meilleure friterie de France en 2020

« Un de nos clients nous a inscrit sur le site les-friteries.com. Ce sont les clients qui votent. On s’est pris au jeu car c’est une bonne chose pour nous. On est contents de voir des curieux mais on veut les revoir, c’est surtout ça l’important. Ce sont nos clients qui nous le rendent bien. »

La baraque pour la vie

Sylvia et Stéphane sont des amoureux des baraques. « On y mangeait avant d’en avoir une », lance Sylvia. « C’est vrai que maintenant elles se font de plus en plus rares, car par exemple à Boulogne, l’esthétique d’une roulotte dérange », complète Stéphane.

« Si demain on doit changer la friterie, ça sera une remorque. C’est rustique mais on est contents avec notre baraque à frites. » Et puis les clients ou curieux, qu’ils soient du coin ou juste des touristes revenant de la plage, « adorent, ils s’arrêtent même parfois juste pour prendre des photos. »

@jvaurillon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :