Récit n°134 – Bayonne, comme un air d’Espagne

Première fois au pays Basque. Première fois à Bayonne.

Je pourrais vous parler de son camp fortifié à l’époque des romains. De son château vieux, son château neuf. Mais si Bayonne est une cité entremêlée d’Histoire, c’est aussi une ville à l’atmosphère envoutante.

Une atmosphère aux airs d’Espagne. De grandes bâtisses. Des rues ombragées. De la couleur. Rouge, vert ou encore jaune. Nos pas nous mènent du grand Bayonne plus moderne au petit Bayonne, quartier historique de la commune. La jolie cathédrale faisant la jonction entre les deux.

Ici, de nombreuses échoppes attirent l’oeil. Un vice-champion du monde de fromage par-ci. Une boutique de prêt-à-porter par là. Sans oublier ces jambons qui tournent dans une vitrine. Ces vendeurs de chocolat, produit intronisé en France par le quartier Saint-Esprit, qui accueilla les juifs fuyant l’Inquisition espagnole au XVIe siècle.

Ballon rond au pays de l’Ovalie.

Après un autre petit tour dans une église « qui doit être surveillée, des pierres sont tombées la semaine dernière », indique un vieil homme à la chemise à petits carreaux bleu ciel. Après quelques photos de superbes oeuvres de street-art (la ville organise un festival d’art urbain depuis plusieurs années), nous voilà en quête d’un bar, d’un restaurant qui diffusera le match de l’équipe de France… De foot.

Dans une terre de rugby, je m’inquiète quelque peu. Les dires d’un premier restaurateur confirme, « ils nous prennent pour un PMU ou quoi. » Finalement nous croisons un premier supporteur bariolé, puis un pub qui diffuse Hongrie-Portugal.

Notre match, nous le vivrons depuis la terrasse des Tontons Flingueurs. Ambiance joviale, assiette de fromage de brebis accompagné d’une confiture de cerises noires, mets locaux, la soirée s’annonce bien.

Après Bordeaux, l’air basque fait figure de bouffée d’air. La victoire finale est là. Je finis mon verre de blanc, IGP Côtes de Gascogne et nous rentrons. Découvrant avec plaisir, une ville la nuit.

@jvaurillon

Un avis sur « Récit n°134 – Bayonne, comme un air d’Espagne »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :