Récit n°143 – La der

Dernière étape de ce tour de France. Nous posons nos valises trois nuits du côté de Vence, de quoi vadrouiller dans les environs.

La nuit n’est pas encore sombre. Pourtant le sous-bois s’illumine. Des dizaines et des dizaines de lucioles commencent leur ballet. « Féérique », c’est le mot choisi par Nadine, la cousine de ma mère qui nous accueille dans son Sud adoptif. Comme l’impression d’être sur le tarmac d’un aéroport à l’heure du décollage. Que la nature est belle.

Un peu plus tôt, explosé de fatigue par notre sortie kayak dans les calanques marseillaise, mais aussi abasourdi par la défaite de l’équipe de France le soir venu, je somnole. Ma tête vacille en fonction des virages que prend mon acolyte au volant. La route se fait sinueuse alors que notre auto se dirige vers Grasse, la ville du parfum.

Aux abords de cette dernière j’ai l’impression de voir des petits bouquetins agrippés à flanc de montagne grâce à leurs pattes. Les bouquetins se font maisons. Grandes, imposantes, colorées aussi. Au loin nous apercevons la mer Méditerranée.

Quelques kilomètres avant Vence, nous traversons le charmant village de Tourettes-sur-Loup. « Il parait que le prénom le plus donné c’est Gilles. » Inès ne comprend pas ma blague. Quelle journée…

@jvaurillon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :