Récit n°70 – Fortifiées par l’homme, reprises par mère nature

Les plages du Nord sont de véritables terrains d’exploration. Entre faune, flore, et vestiges du passé. Le cliquetis incessant résonne encore dans mes oreilles. Mes yeux alourdis par la fatigue se ferment petit à petit. Nous avons revu Dunkirk, le film, plus de survie que de guerre, de Christopher Nolan. Ce dernier y raconte l’opérationLire la suite « Récit n°70 – Fortifiées par l’homme, reprises par mère nature »

La blanquette fête ses trois mois d’aventure !

Nous sommes partis un mercredi 16 décembre de Carpentras. Trois mois plus tard, après être montés le plus haut possible vers le Nord, nous abordons notre descente. L’aventure continue. 26 départements. 58 villes et villages. Et un 100e article en comptant celui dont vous venez d’entamer la lecture. Pfiou, cela en fait du chemin, desLire la suite « La blanquette fête ses trois mois d’aventure ! »

Munster : le fromage à la reconquête de sa typicité

À l’origine confectionné par les moines, le Munster est un fromage apprécié par les touristes du monde entier de passage en Alsace, à la ferme Heinrich. Ivoire-orangé à orangé-rouge (pour la croute). Odeur puissante légèrement ammoniaquée. Pâte de couleur ivoire à beige clair, au goût pas si fort. Le Munster est un fromage de contrastes,Lire la suite « Munster : le fromage à la reconquête de sa typicité »

Récit n°68 – Lille l’insolite

Ce lundi nous poursuivrons notre route et quitterons Lille. Mais avant cela, suivez le guide pour une petite visite insolite de la ville. La capitale historique du Nord regorge de petits détails croustillants. Des parcelles de temps qui vous sautent ou non aux yeux lorsqu’on se balade. Alors pour impressionner même les Lillois du cru,Lire la suite « Récit n°68 – Lille l’insolite »

Récit n°66 – La vie où il y a bourse

Il a beau faire 104 mètres de haut. Quand on arrive sur la Grand’Place de Lille, un autre bâtiment que le beffroi attire le regard. Comme une bulle protectrice. En ses murs, on oublierait la cohue d’une grande ville. On oublierait les éclats de rire des étudiants. On oublierait les files d’attente devant les grandsLire la suite « Récit n°66 – La vie où il y a bourse »

À Pommard, un vin bourguignon dans l’air du temps

Souvent en clos (entre 4 murs), parfois en monopole (un seul producteur pour la parcelle), très fragmenté. Le vignoble de Bourgogne est atypique. Pour nous en parler nous avons rencontré Delphine et William Whitehead, du domaine Michel Rebourgeon. « En Bourgogne, quand on parle d’un climat, on ne lève pas les yeux au ciel, on lesLire la suite « À Pommard, un vin bourguignon dans l’air du temps »

Récit n°64 – Un paquet de beffrois

Nous avons quitté Amiens, direction Lille, avec en chemin, quelques belles découvertes. Un. Deux. Dix. Les trous dans l’imposant ensemble se multiplient au fur et à mesure de nos pas. L’effet du temps ? Non. Un problème à la construction ? Toujours pas. La cathédrale et l’abbaye de Saint-Vaast portent les stigmates de la SecondeLire la suite « Récit n°64 – Un paquet de beffrois »

Récit n°62 – Amiens à petits pas

Capitale historique de la Picardie, nous découvrons la ville sans se presser. Pas de réveil. Pas de valise à faire puis défaire. Pas de route à parcourir. « J’ai un peu l’impression d’être en vacances », me glisse mon acolyte, assise sur la terrasse de notre logement amiénois. Cela nous fait du bien. Après plus de deuxLire la suite « Récit n°62 – Amiens à petits pas »

Récit n°60 – Quand l’Oise nous toise

De la grouillante Paris aux larges plaines isariennes, il n’y a qu’un pas, ou plutôt quatre roues. Dans la catégorie décrochage de nuque j’ai demandé une cathédrale, encore, mais pas n’importe laquelle. La cathédrale Saint-Pierre de Beauvais a une petite particularité : le plus haut choeur gothique au monde. Ce dernier culmine à 48 mètresLire la suite « Récit n°60 – Quand l’Oise nous toise »

Récit n°58 – Colore les murs

Petites ou grosses villes, le street-art est partout. Pour notre plus grand plaisir. À Paris il y a de tout. Des jardins hors du temps. Où on oublie la ville. La jungle du périph. Où avoir passé un séjour à Tchernobyl, pour se faire pousser un troisième œil, n’est pas de trop. Et puis ilLire la suite « Récit n°58 – Colore les murs »