Roi des sandwichs, prince des jambons

Double rencontre. Avec le fabricant du jambon Prince de Paris. Avec Le Bon, le Beurre et le Truand, une sandwicherie du 9e qui prépare son Jambon-beurre avec le produit du premier. 11e arrondissement, 7h30 du matin. Yves Le Guel nous reçoit au fond d’une cour intérieure, dans son bureau. Il n’était pas du métier maisLire la suite « Roi des sandwichs, prince des jambons »

Andouillette de Troyes avec un grand A

La Maison Thierry à côté de Troyes est réputée pour son andouillette. Mais aussi pour ses charcuteries artisanales champenoises. Elle réussit à faire revenir la jeune clientèle en boutique. Dorée à la poêle pour lui donner de la couleur et du croquant « avec une petite noisette de beurre clarifié ». Le produit est déjà cuit, ilLire la suite « Andouillette de Troyes avec un grand A »

Prunelle de Troyes, quand le noyau devient joyau

On connaît l’andouillette. On connaît le Champagne mais à Troyes, une spécialité tient une place importante dans le coeur de ses habitants. La Prunelle de Troyes. Béret vissé sur la tête, écharpe à pois autour du cou et oeil vif, Alexandre Krumenacher nous accueille au cellier Saint-Pierre. Avec pour toile de fond la cathédrale duLire la suite « Prunelle de Troyes, quand le noyau devient joyau »

Maison Caffet, l’art du goût en série

Avant-gardiste tant dans la création que dans la technique, le pâtissier-chocolatier Pascal Caffet a su bâtir un empire qui lui ressemble. Direction Troyes en Champagne. Praliné aux amandes de Valencia, praliné aux noisettes du Piémont. Enrobage au chocolat noir ou au lait. Amande ou noisette caramélisée déposée sur le petit cylindre chocolaté. Derrière les vitresLire la suite « Maison Caffet, l’art du goût en série »

Champagne Mignon, jusqu’au bout de la bulle

Le domaine Christophe Mignon ne fait rien comme les autres. Sa démarche tournée vers son terroir mélange les approches avec un seul objectif : faire mieux avec moins. « Meunier tu dors, ton moulin, ton moulin va trop vite », dit la comptine. Ici à Festigny, au coeur de la vallée de la Marne, le meunier estLire la suite « Champagne Mignon, jusqu’au bout de la bulle »

Dans l’assiette d’un Ardennais il y a…

Fromage « qui pue », boudins blancs réputés, sucreries et gâteau à la crème au beurre. Les Ardennes ont de quoi ravir nos estomacs. La visite vaut le détour chers lecteurs ! Après un séjour à Charleville-Mézières dans les Ardennes, où nous avons dégusté des produits 100 % locaux, nous vous proposons une sélection. Cliquez sur l’imageLire la suite « Dans l’assiette d’un Ardennais il y a… »

La Lorraine se fait mousser

Ancien manège à chevaux de l’armée, le hangar des Brasseurs de Lorraine accueille depuis 2003 à Pont-à-Mousson la plus grande brasserie artisanale du coin. Le liquide aux nuances dorées coule dans notre verre épais. Doucement, pour éviter que ça ne mousse trop. Sur l’étiquette, des tâches noires sur un fond blanc, en référence à laLire la suite « La Lorraine se fait mousser »

Elle roule sa bosse, la madeleine de Commercy

La dernière fabrique artisanale de madeleines de Commercy, La boîte à madeleines, nous a ouvert ses portes. 1755. Encore une soirée de fête et de bonne bouffe au château du duc de Lorraine, Stanislas Leszczynski. Mais une fois l’heure du dessert venue, catastrophe, le pâtissier est malade. Une des servantes tente alors une recette quiLire la suite « Elle roule sa bosse, la madeleine de Commercy »

La confiture de groseilles ou l’or de Bar

Elle a fait la réputation de Bar-le-Duc, préfecture de la Meuse. Elle, c’est la confiture de groseilles épépinée à la plume d’oie. Rencontre avec l’héritière de la tradition, Anne Dutriez. Blanche, rosée ou rouge. La délicate groseille est plurielle. Cette baie acide est sublimée par la maison Dutriez depuis de nombreuses années. « J’ai repris l’entrepriseLire la suite « La confiture de groseilles ou l’or de Bar »

La chaude ambiance du fournil lorrain Gwizdak

Au milieu des fours à pain, entourés d’une équipe de boulangers-pâtissiers professionnels, nous avons découvert un personnage. Fabrice Gwizdak, de la maison éponyme à Nancy. « Faire un bon pain au levain, un bon croissant, une bonne brioche c’est la base. » Fabrice Gwizdak nous sourit. Son visage est rond, un tablier est noué à sa taille.Lire la suite « La chaude ambiance du fournil lorrain Gwizdak »